previous
next

Interview de Daniel Berguedieu du cabinet BBCR, architecte concepteur du parking Bel Air

En octobre 2016, le deuxième Parking Résidentiel Etagé de l’écoquartier Terre Sud a été livré. L’occasion de revenir sur ce concept innovant de stationnement encore peu répandu.

Domofrance : Monsieur Berguedieu, vous prônez le développement de cette solution de stationnement. Pouvez-vous nous en dresser les principaux avantages ?

Daniel Berguedieu : Tout d’abord, ces parkings à structure métallique ont une emprise au sol bien moins importante qu’un parc de stationnement classique. Rendez-vous compte, on divise par trois la surface soit 1 hectare au total pour les deux parkings (1 200 places cumulées) au lieu des 3 hectares nécessaires si on avait opté pour un espace de stationnement classique !

Le deuxième avantage, et pas des moindres, c’est le coût de construction. A titre de comparaison, une place dans un parking en sous-sol coûte environ 15 000 € à construire. Pour un parking extérieur en béton, le budget par place est d’environ 14 000 €. Avec nos deux parkings silo (autre nom du Parking Résidentiel Etagé), le coût de construction tombe en dessous des 11 000 € !

Domofrance : Avec tous ces atouts, comment expliquez-vous que les parkings aériens métalliques ne soient pas plus répandus ?

Daniel Berguedieu : La réponse est simple. Ce type de parking constitue un véritable défi pour les architectes en termes d’ingénierie et plus particulièrement de conception liée à la sécurité incendie. Contrairement aux constructions béton, sous l’emprise des flammes, ces bâtiments métalliques se déforment mais ne s’effondrent pas. Pour cela, ils doivent répondre à un cahier des charges draconien qui en rebute plus d’un ! Il faut savoir que plusieurs scénarios de déformation de charpente sont simulés et soumis à un organisme de certification qui effectue des calculs et les remet aux pompiers qui donnent la validation définitive pour l’exploitation du Parking Résidentiel Etagé.

Domofrance : Pour conclure, pouvez-vous nous donner quelques chiffres et caractéristiques du parking Silo ?

Daniel Berguedieu : Ce deuxième Parking Résidentiel Etagé comprend comme le précédent près de 600 places réparties sur 5 niveaux. Il s’agit là encore d’une structure métallique mais nous avons remplacé les traditionnelles rampes d’accès par un système avec niveaux de stationnement décalés d’un demi-étage qui permet de gagner de la place. De même, l’absence de poteaux et de boxes permet d’optimiser la fluidité des déplacements et la modularité des espaces. Pour se distinguer du premier parking silo, l’habillage, qui fait office de garde-corps, est cette fois-ci constitué d’un solivage en pin douglas traité. Associés au parc de stationnement, 8 plateaux de 150 m2 seront dédiés aux activités commerciales. Enfin, cet édifice a reçu la norme ERP (Etablissement Recevant du Public).